Table des matières

Qu’est-ce qu’un survivaliste ?

survivaliste

Table des matières

Vous avez déjà entendu parler du mot survivaliste à la tv, dans des émissions, ou même dans des films ou des séries tv. Vous vous êtes même certainement moqué de ces gens-là qui ont un mode de vie différent du votre. Mais savez-vous réellement qu’est ce qu’un survivaliste ? Au lieu de vous faire une simple définition pour ce guide, on va tenter de répondre à cette question un peu en profondeur.

Comprendre ce qu’est le survivalisme

Faites-vous des stocks de nourriture chez vous ? Êtes-vous inquiets pour votre avenir et celui de vos proches avec tout ce que vous voyez se dérouler dans notre monde actuel ? Est-ce que vous vous préparez constamment à ce qui pourrait arriver un jour ? Si vous répondez oui à ces différentes questions il y a de fortes chances que vous soyez un survivaliste. Un survivaliste ou un préparateur comme on les appelle souvent, est une personne qui pense constamment à son avenir. Son principal objectif est de pouvoir survivre à un effondrement de notre société ou autre événement majeur qui changerait totalement notre façon de vivre notre quotidien.

Définir le survivaliste

Le survivalisme est donc une façon de vivre et une mentalité différente. Aux USA, cela peut aller bien plus loin. On retrouve très régulièrement chez les survivalistes, des personnes très patriotes, et très croyantes qui sont focalisées sur une potentielle apocalypse et qui se préparent donc pendant de longues années à stocker de la nourriture, des fournitures, et à s’entraîner à différentes techniques pour survivre le plus longtemps possible. Cette version « romancée » des survivalistes est celle que l’on retrouve dans l’inconscient collectif. Quand vous demandez à la plupart des gens ce qu’est un survivaliste, elle vous sortira le portrait d’une de ces personnes patriotes, croyante et même raciste qui se prépare à la fin du monde avec son bunker 5 étoiles sous sa maison.

Les survivalistes peuvent d’ailleurs se départager en deux types de personnes : ceux qui se préparent égoïstement à l’apocalypse; et ceux qui se préoccupent de la conservation et de la préservation de la planète en ayant en tête d’aider son prochain si il arrive quelque chose de grave dans la société. Si beaucoup ont leur propre définition du survivalisme (et moi le premier), la plupart des gens vous diront qu’il s’agit d’un mode de vie défini par des principes ayant pour but l’amélioration personnelle.

Des personnes qui se préparent pour se protéger

Ce n’est un secret pour personne que la plupart des préparateurs cherchent et réfléchissent constamment à des moyens de se sauver en cas de crise. Certains font de grands efforts financiers et dans le temps pour assurer la sécurité de leur famille. Par exemple, une famille peut dépenser énormément d’argent pour construire un bunker souterrain pour sa sécurité et le remplir de toute sorte de fourniture et de nourriture. Un simple préparateur mettra en place des stratégies de défense, de repli en cas de problème, et s’équipera bien-sûr d’outils lui permettant de survivre au mieux.

Les survivalistes écolo ?

Si le mode de vie des survivalistes est très critiquable : on parle quand même de personnes qui vont passer leur vie toute entière à se préparer à une crise majeure ou un effondrement qui n’arrivera certainement jamais de leur vivant ; les survivalistes ont tout de même un mode de vie écolo. Ils cherchent constamment à réduire leur empreinte carbone dès qu’ils entreprennent n’importe quel projet. Ils installent généralement des systèmes d’énergie passive, utilisent des techniques de permaculture pour le jardin, et réduisent leur dépendance au pétrole et à l’électricité « courante » issue de l’énergie nucléaire.

Mais pourquoi suivre ce chemin « écolo » ? Car les survivalistes veulent devenir moins dépendants des systèmes et des technologies actuellement utilisés, et utilisent souvent le terme « se couper du monde / du réseau ». Ce sont dans la grande majorité des personnes conscientes de leur environnement qui s’efforcent de rendre le monde meilleur, à leur façon.

Stocker, stocker, et encore stocker

Les survivalistes sont très généralement obsédés par le stockage de la nourriture. La plupart ont stocké des réserves d’eau potable, de médicaments et autres articles d’urgence qui seraient nécessaires si il arrive quelque chose de grave. Alors que la plupart des foyers ont de la nourriture seulement pour quelques semaines, un préparateur va planifier et organiser un stockage qui pourra tenir de très long mois, voir même plusieurs années grâce à différentes techniques de conservation. On peut donc retrouver dans ces stocks des générateurs, des aliments lyophilisés et différents accessoires.

Partage:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Max Résilient
Max Résilient

Je m’appelle Max, et je suis résilient. Je n’aime pas être étiqueté « survivaliste » car je veux absolument me détacher de cette image « romancée » et négative que peuvent avoir les gens quand ils entendent parler des survivalistes (comme les survivalistes américains qui font le show).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

Recevez les nouveautés

Inscription newsletter

Aucun spam, aucune notification, en vous abonnant à la newsletter vous acceptez notre politique de confidentialité et vous acceptez de recevoir, de temps en temps, les nouveautés sur le site.

A découvrir

Les plus populaires