Table des matières

Qu’est-ce que le BOB : Bug-Out-Bag ?

bob, sac d'évacuation, sac survie, bug-out-bag

Table des matières

Le BOB est un terme qu’on voit très souvent passer quand on s’intéresse un tant soit peu au monde de la survie. Acronyme de Bug Out Bag, le BOB désigne simplement un « sac de survie » / « sac d’évacuation ».

Bien que Survivalisme-Urbain s’adresse aux personnes qui veulent s’en sortir en ville en cas de catastrophe, il peut arriver que vous soyez contraint de quitter votre maison ou votre lieu de sûreté en cas d’inondation, d’un tremblement de terre, d’un incendie ou de tout autre danger qui vous obligera à fuir. C’est dans cette situation précise de fuite que le BOB entre en jeu.

Mais alors, qu’est-ce que vraiment un BOB ?

Le BOB (Bug Out Bag, donc) est un sac d’évacuation qui contient le minimum vital qui pourrait être nécessaire en cas de catastrophe ou à cause d’une situation de crise qui vous obligera à quitter votre domicile. Le BOB doit être assez léger pour être transporté facilement, étanche, et assez grand pour contenir tout ce dont vous aurez besoin pour survivre. En plus d’en avoir un dans votre domicile (généralement rangé près de votre porte d’entrée), il est également conseillé d’en garder un dans chaque véhicule.

Si l’idée de posséder un sac de survie peut en faire sourire certain, c’est pourtant une des meilleures idées pour maximiser ses chances de survie en cas de problème. En planifiant à l’avance la préparation de votre sac, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour survivre à une situation d’urgence. Pour information, notre gouvernement préconise à ses citoyens de se constituer un sac de survie, pour tenir 72h.

Où est-ce que je peux trouver un BOB (sac d’évacuation) ?

Si les magasins de sport n’ont pas l’habitude de proposer des sacs de survie optimaux, nous ne pouvons que vous conseiller de regarder en ligne. Il existe de nombreuses boutiques en ligne qui proposent des sacs de survie bien optimisés. Il existe également des kits de 72h décents en ligne, même si je ne peux que vous recommander de constituer vous même le contenu de votre sac d’évacuation. En plus d’être moins coûteux, votre BOB répondra réellement à VOS besoins personnels. Et vous ne voulez pas vous retrouver avec des objets totalement inutiles qui prendront de la place dans votre BOB.

Quel sac approprié pour mon Bug-out-bag ?

Pour rappel, le Bug-out-bag est un sac d’évacuation qui doit pouvoir vous permettre de transporter des équipements. Il vous faut donc un sac léger à vide, et qui soit capable de transporter une quantité assez importantes d’objets. Votre BOB doit donc être assez robuste pour supporter le poids. Il est même préférable d’investir dans un sac disposant également d’un cadre interne.

Je vous déconseille de prendre un sac type sac de sport (avec la lanière) car il sera clairement plus difficile à transporter en cas de fuite. Tournez-vous plutôt vers des sacs à dos taillés à la base pour les randonnées, les treks et expéditions diverses.

Que contient un sac d’évacuation ?

Un sac d’évacuation contient toute sorte d’objets qui vous permettront donc d’assurer face aux pires situations. Quelles soient environnementales ou technologiques.

Il n’y a pas de liste fixe que tout le monde suit à la lettre puisqu’un sac d’évacuation est surtout conçu suivant nos préférences et notre situation géographique. Posez-vous les bonnes questions et tentez d’anticiper certaines situations que vous pourriez rencontrer dans votre région, et vous achèterez les équipements en fonction de vos besoins.

Si ce n’est pas conseillé de suivre à la lettre une liste, vous pouvez tout de même vous baser sur ces quelques conseils, puisque n’importe quel BOB qui se respecte vous permettra grâce à son contenu, de vous nourrir, vous hydrater, vous défendre et tout simplement survivre. Voici quelques suggestions (liste non-exhaustive).

Pour s’hydrater et se nourrir

N’oubliez pas la règle des trois : pour survivre, vous devez vous hydrater, et vous nourrir (mais surtout vous hydrater). Pensez donc à équiper votre BOB d’une gourde avec paille filtrante (de préférence), ou d’une bouteille d’eau en acier inoxydable. En complément, et puisque cela ne prend strictement aucune place, prenez des comprimés de purification d’eau que vous seront très utiles si vous ne pouvez pas faire bouillir l’eau. N’oubliez pas que l’eau vous sera utile pour vous hydrater, mais aussi pour la « cuisine ». Vous avez besoin d’eau pour préparer les plats lyophilisés (par exemple).

Pour vous nourrir, optez pour des barres énergétiques, mais aussi des aliments riches en calories qui ne prennent pas beaucoup de place comme la viande séchée, des rations, des noix et pourquoi pas des compléments vitaminiques pour vous booster.

Enfin, n’oubliez pas d’intégrer à votre sac une petite casserole en acier inoxydable et un réchaud de poche (optionnel). Elle vous permettra de faire bouillir l’eau que vous pourrez recueillir.

Pour son hygiène

Survivre ne veut pas dire mettre de côté son hygiène corporelle. Prenez des articles qui ne prennent pas de place : un brosse à dents, un savon de Marseille pour la toilette/lessive), une petite serviette. Pensez également à du papier hygiénique. Vous ne voulez pas vous en passer, du moins au début !

Ne prenez pas sur vous un coupe-ongle ou encore une lime. Vous aurez ces objets forcément intégrés à une pince multifonction (par exemple).

Pour les femmes, pensez à faire une réserve de serviettes hygiéniques et nécessaires (une cup pourrait vite devenir votre alliée).

Trousse de premiers secours

Quand on se déplace à pied, qu’on explore, qu’on se rend dans de nouveaux endroits, qu’on installe un campement ou tout simplement en préparant à manger, on peut se blesser facilement. Pensez donc à ranger dans votre BOB une trousse de premiers secours.

Optez également pour un désinfectant, et prenez quelques comprimés de paracétamol, et d’imodium.

Les autres équipements à intégrer à votre sac d’évacuation

L’idée donc n’est pas de prendre tout et n’importe quoi, mais de prendre le nécessaire pour survivre sans vous encombrer. Pensez donc à prendre également dans votre sac :

Partage:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Max Résilient
Max Résilient

Je m’appelle Max, et je suis résilient. Je n’aime pas être étiqueté « survivaliste » car je veux absolument me détacher de cette image « romancée » et négative que peuvent avoir les gens quand ils entendent parler des survivalistes (comme les survivalistes américains qui font le show).

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

Recevez les nouveautés

Inscription newsletter

Aucun spam, aucune notification, en vous abonnant à la newsletter vous acceptez notre politique de confidentialité et vous acceptez de recevoir, de temps en temps, les nouveautés sur le site.

A découvrir

Les plus populaires