Table des matières

Constituer sa trousse et son kit de premiers secours

kit de premiers secours

Table des matières

La trousse de premiers secours, aussi appelé kit de premiers secours permet d’effectuer les premiers soins en cas de blessures et d’éviter l’aggravation des symptômes. C’est un ensemble d’accessoires de premiers soins qui devrait être dans toutes les voitures, tous les bâtiments, et même chez vous.

Le kit de premiers secours a pour objectif premier de pouvoir vous permettre de soigner les petits « bobos » en attendant de pouvoir consulter un médecin ou d’aller à une pharmacie suivant la gravité de votre blessure. Son contenu va surtout dépendre de ce que vous souhaitez en faire et des maladies que vous avez ou non. Le kit de premiers secours de base n’est pas vraiment adapté si vous partez en expédition, dans les montagnes par exemple.

Les trousses de secours peuvent être classées par niveau, comme utilisé par les militaires. Même si les trousses de l’armée sont plus élaborées qu’une trousse pour un civil. Le niveau 1, la trousse dont nous vous parlons aujourd’hui, est donc consacrée aux petits bobos. Le niveau 2, contiendra des accessoires en plus, comme le trauma-kit (par exemple).

Un kit de premiers secours pourquoi faire ?

La trousse de premier secours vous permettra donc concrètement de :

  • Stopper un saignement
  • Désinfecter une plaie
  • Protéger une plaie
  • Lutter contre une douleur
  • Vous donner un coup de boost en cas de sensation de malaise
  • Prendre votre traitement que vous avez oublié (si vous êtes sous insuline…)
  • Etc

En tant que préparateur, et pour prévenir des accidents corporels que vous pourrez rencontrer lors d’une catastrophe naturelle, vous avez forcément dans votre BOB (votre sac de secours pour tenir 72h) une petite trousse de secours qui vous permettra d’appliquer les soins de premier niveau en cas de problème.

On le sait bien, si un problème majeur survient dans notre société, les pharmacies et autres distributeurs d’articles de soins seront pris d’assaut. Pour éviter de vous retrouver dans le besoin, nous ne pouvons que vous conseiller de débuter dès maintenant votre stock de fournitures médicales, trousses de premiers secours comprises.

Les temps sérieux exigent une planification sérieuse

Il existe une multitude de blessures qui nécessitent bien plus qu’un cachet d’aspirine et d’un pansement. Je pense notamment aux brûlures graves, aux blessures profondes, aux entorses graves ou membres fracturés, aux blessures aux yeux, aux empoisonnements ou encore aux réactions allergiques graves.

Il est tout à fait possible et regrettable que vous, un proche ou un membre de votre famille vous retrouviez dans une ou plusieurs de ces situations. Et votre premier réflexe sera avant tout de prévenir les urgences (et vous avez parfaitement raison). Mais si vous êtes seul, et qu’il n’y a aucun moyen de communication, vous voudriez avoir le matériel et les fournitures dont vous avez besoin sous la main, croyez moi.

Les fournitures, c’est bien. La formation en plus, c’est mieux.

Si investir dans des fournitures pour composer votre kit de premiers secours (ou kit plus élaboré) est une excellente chose, vous ne devez pas mettre de côté l’apprentissage. Ça ne sert à rien de posséder une panoplie de fournitures médicales, si vous ne savez pas les utiliser.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez vous former efficacement et dès maintenant grâce à l’apprentissage des premiers secours (PSC1) prodigué par les Pompiers, ou les différentes formations proposées par la Croix Rouge.

En plus des différentes formations proposées par ces acteurs du secourisme, vous pouvez également vous lancer dans la lecture de nombreuses ressources disponibles sur Internet. Vous pouvez également en apprendre encore plus grâce à différents livres, comme :

Livres de premiers secours à prendre en considération :

Ressources internet à explorer :

  • Secourisme-Pratique.com
  • Pompiers.fr
  • Croix-rouge.fr

Un kit de premiers secours doit répondre à vos besoins

Si vous avez le temps, et le budget pour composer vous-même votre kit de premiers secours, nous ne pouvons que vous conseiller de vous lancer dans cette opération.

En revanche, si vous n’avez ni le temps, ni un budget alloué pour acheter ces différentes fournitures, vous serez content d’apprendre qu’il existe des kits de premiers secours déjà tout faits. Si on peut y voir un avantage grâce des prix attractifs de ces kits, vous pourrez vous retrouver avec des fournitures médicales dont vous n’aurez jamais besoin et non adaptées à votre situation.

Avant de dresser une liste des fournitures pour votre kit de premiers secours, vous devez réfléchir aux situations que vous pourriez rencontrer dans votre quotidien en cas d’urgence – même si vous devez compter sur des fournitures de bases que vous retrouverez dans n’importe quel kit.

Contenu d’un kit de premiers secours

Une nouvelle fois, le contenu d’un kit de premiers secours va varier suivant votre situation géographique, et suivant vos besoins. Néanmoins, vous devez impérativement mettre dans votre kit de premiers secours les fournitures suivantes pour être tranquille :

Combien coûte un kit de premier secours ?

Le prix va forcément varier si vous décidez de composer votre propre kit de premiers secours ou si vous en achetez un déjà tout prêt. Comptez environ entre 20€ et 50€ grand maximum pour un kit de premiers secours de très bonne qualité.

Où ranger son kit de premiers secours ?

Nous vous conseillons de posséder plusieurs kits de premiers secours. Vous pourrez ainsi les ranger dans :

  • Votre (ou vos) véhicule(s) ;
  • Votre lieu d’habitation ;
  • Votre BAD (si différent du lieu d’habitation classique) ;
  • Votre sac de sport.

On se retrouve prochainement pour un nouveau billet survie.

Restez vigilant.
Max.

Partage:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Max Résilient
Max Résilient

Je m’appelle Max, et je suis résilient. Je n’aime pas être étiqueté « survivaliste » car je veux absolument me détacher de cette image « romancée » et négative que peuvent avoir les gens quand ils entendent parler des survivalistes (comme les survivalistes américains qui font le show).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

Recevez les nouveautés

Inscription newsletter

Aucun spam, aucune notification, en vous abonnant à la newsletter vous acceptez notre politique de confidentialité et vous acceptez de recevoir, de temps en temps, les nouveautés sur le site.

A découvrir

Les plus populaires